Un indicatif pas si simple !

S’il y a bien une chose qu’un radioamateur français ne peut normalement pas choisir, c’est son indicatif. On le découvre au dernier moment et si certains OM ont la chance de posséder un indicatif court et évocateur comme par exemple « DX » ou bien « CW » d’autres n’ont pas cette chance et parfois cela peut poser des problèmes.

Dans mon cas c’est F4DBD, DBD comme le gain par rapport au dipôle (dBd). Sur le papier cela peut sembler facile à retenir sauf que malheureusement je me suis aperçu qu’à l’usage ce n’était pas toujours simple à faire comprendre. Je ne compte plus le nombre de fois où mon correspondant inverse les lettres en phonie : DBB, BDB, BDD etc. Heureusement que l’alphabet radio aide un peu à préciser les choses : Delta Bravo Delta car DBD pourrait vite se transformer en DVD à l’oreille. Autant dans un QSO normal cela ne pose pas de problème puisqu’on à le temps de le répéter ou de corriger, autant en concours ou lors d’un contact avec une expédition c’est déjà plus délicat puisque le correspondant passe très vite au contact suivant.

En télégraphie c’est encore différent. Il suffit d’une différence d’un point ou d’un trait pour changer une lettre. Dans le doute le correspondant envoie généralement F4? ou tout simplement QRZ ? À ce moment là, je détache un peu plus les lettres après le F4 D B D. L’habitude de son indicatif fait qu’on sait rapidement si le correspondant a tout pris dans l’ordre. Le souci de mon indicatif reste l’enchainement de lettres qui se ressemblent beaucoup après le F4 :   -.. (D) -… (B) -.. (D).  Un seul petit point fait toute la différence. Dernièrement j’ai été confronté à un autre cas de figure : la bonne compréhension lors du QSO mais la mauvaise transcription au niveau du log.

L’année dernière j’ai participé au CQ WW DX CW Contest. J’ai reçu hier le Log Check Report qui contenait les erreurs de log suivantes :

 3544 CW 2017-11-25 0700 CR3W       33 F4DBB      14
 7000 CW 2017-11-25 0819 9A1P       15 F4DSD      14
 7024 CW 2017-11-25 0838 MW5B       14 F4DSD      14
14009 CW 2017-11-25 0925 YT4W       15 F4DBN      14
21032 CW 2017-11-25 1558 N1MM        5 F4DBB      14

Comme on peut le voir DBD s’est transformé en DBB, DSD ou DBN pour 5 QSO. Pourtant je fais très attention à l’indicatif que mon correspond me renvoie afin justement d’éviter ce genre d’erreur (je peux très bien avoir mal manipulé dans le feu de l’action). Dans l’absolu, ce n’est pas grave, je suis content d’avoir contacté CR3W et N1MM (l’auteur du logiciel de contest que j’utilise) mais c’est dommage de ne pas en trouver trace ailleurs que dans mon log. J’ai alors pris l’initiative de contacter par mail les 5 opérateurs afin de leur signaler le petit problème en leur demandant s’ils pouvaient corriger leur log. Si pour la majorité le souci a été immédiatement corrigé, c’est la réponse de Tom, N1MM qui m’a refroidit :

No. A contact is not a contact unless both stations copy the other station’s call sign correctly.

Je suis d’accord sur le principe dans un concours. Mais lorsqu’une erreur est identifiée et que c’est seulement dans le log personnel qu’on demande la rectification bien après la fin du concours, je trouve désolant de ne pas le faire. J’aurai probablement l’occasion de refaire un QSO avec Tom, mais j’imagine ce cas de figure avec une entité rare au DXCC. Cela doit être très frustrant.

Toujours dans le Log Check Report j’ai vu que j’avais moi-même commis une erreur sur un indicatif :

7065 CW 2017-11-25 0747 F4DBD      14 7X2A       33 correct   7X2ARA

J’ai donc immédiatement rectifié mon log par correction pour les opérateurs de cette station officielle. Je ne vois pas en quoi cela peut me poser problème puisque le QSO a bien été réalisé. Je suis juste navré d’avoir causé une perte de points chez mon correspondant.

Voici ma participation à ce concours :

********************** Results By Band ***********************

             Band   QSO  QPts  Zone Cty Mult

   Claimed    80M    15    14     3  10   13
   Final      80M    14    14     3  10   13

   Claimed    40M    26    30     6  17   23
   Final      40M    25    18     6  16   22

   Claimed    20M    22    28     4  14   18
   Final      20M    22    28     4  14   18

   Claimed    15M    13    29     6   8   14
   Final      15M    12    26     6   8   14

   Claimed    All    76   101    19  49   68  Score     6868
   Final      All    73    86    19  48   67  Score     5762

Je ne participe à ces concours que pour le plaisir d’être sur l’air et contacter un peu de monde. Même si ce cas de figure doit arriver à de nombreux opérateurs, je trouve dommage de refuser la rectification d’une aussi petite erreur lorsqu’il n’y a pas d’enjeu. Est-ce aussi pour éviter les erreurs de manipulation que de plus en plus d’opérateurs utilisent un keyer informatisé qui envoie l’indicatif en mode automatique ? Ce n’est pas l’idée que je me fais de la télégraphie mais je reconnais qu’il en faut pour tous les gouts et qu’en concours cela doit contribuer au rendement de la station.

11 commentaires à propos de “Un indicatif pas si simple !”

    • Salut Eric, je crois que dès qu’il y a répétition de lettres dans un indicatif ça complique un peu. Perso j’ai du mal avec les O et H. Mon cerveau entend O dans hôtel et donc il faut que je fasse attention lorsque je note l’indicatif. Merci d’être passé sur mon blog et à la prochaine sur l’air 😉

  1. Bonsoir! Oh que oui, le problème est récurrent chez moi depuis longtemps. La seule issue est de bien séparer les analogies. Le b est un vrai souci. 73’s. f5mbm

  2. J’ai participé à quelques expéditions, et en temps que QSL manager j’ai régulièrement reçu des réclamations pour « busted call » le plus souvent pour des QSO en CW ou RTTY. Je vérifie à chaque fois la cohérence des requêtes (date, heure, mode, indicatif proche) qui sont en général justifiées et modifie ensuite le log si c’est le cas. Ce n’était pas pour des contests… 73 F1RAF

  3. Et oui c est un peu la galere pour moi j ai un souci avec mon indicatif qui est F5JYK quand en cw il faut rajouter le K cela ne marche pas bien……… y a t il un moyen pour changer le call???? MERCI
    73

    • Bonjour Michel,
      Peut-être faire la demande auprès de l’ANFR en leur expliquant le souci mais j’ai bien peur qu’il faille faire avec. Le problème se pose moins avec les radioclubs (exemple F6KRK) car on s’attend à 3 lettres pour un club. Hors il existe des F5 à 2 lettres donc c’est vrai qu’on peut vite décoder F5JY puis le K de fin de transmission… Comme quoi passer son indicatif n’est pas toujours simple suivant le mode. 73

  4. Rétroliens : CQ WW DX SSB Contest 2018 | Site de F4DBD

  5. Bonjour Fred,
    J’arrive un peu tard, mais peu importe. Juste pour ajouter un autre cas avec mon indicatif F4DLL qui se transforme souvent en F4DDL ou DLD . . . . Ce serait tellement plus simple F4ABC. Bonne continuation et au plaisir de se réentendre un de ces jour.
    73
    Michel F4DLL

  6. Bonsoir Fred
    Tu n’es pas seul (et combien d’autres aussi) : F4ASK devient parfois AJK, DSK, ASQ (kilo et québec, c’est du pareil au même 😉 ) JJK et j’en passe et des meilleures…

    Ha ! La vie est parfois difficile…

    Bon week end

    Gilbert de F4ASK en Vendée.

  7. Demandons que les « Vanity Call Signs » soient acceptés en France comme ils le sont dans d’autres pays. C’est une façon très simple de corriger ces problèmes.
    73, Philippe F5IYJ
    (heureux titulaire d’un vanity call aux US: NK2F)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.